La famille du Rugby, vivre sa passion .. c'est 'Rugby et Compagnie'
 
AccueilGalerieRechercherS'enregistrerConnexion
-29%
Le deal à ne pas rater :
Griffoir Lion pour chat
9.99 € 13.99 €
Voir le deal

 

 Serge BLANCO sur le Figaro

Aller en bas 
AuteurMessage
Djé
Joue en PRO D2
00000000000------
Djé

Masculin
Nombre de messages : 3986
Age : 48
Date d'inscription : 15/11/2004

Serge BLANCO sur le Figaro Empty
MessageSujet: Serge BLANCO sur le Figaro   Serge BLANCO sur le Figaro EmptyJeu 30 Déc 2004 - 10:43

Un article paru sur le Figaro, et repris sur le site de la LNR ...


"Serge Blanco: "Sans les clubs, il n'y a pas d'équipe de France"


Interrogé dans le "Le Figaro", Serge Blanco a dressé un bilan à mi-championnat du TOP 16 et évoqué les relations avec la Fédération Française de Rugby:

27/12/2004
par LNR.FR

LE FIGARO. – A mi-saison, quel bilan dressez-vous de ce Top 16 version poule unique ?
Serge BLANCO. – Un bilan mitigé. Le championnat en poule unique est passionnant mais il engendre une saison très chargée. Pour les clubs engagés en Coupe d'Europe, le programme est vraiment lourd. En résumé, la poule unique c'est très bien, mais à seize c'est beaucoup. Cela conforte notre décision de passer à quatorze clubs la saison prochaine.

Le passage en poule unique a-t-il modifié le comportement des joueurs ?
La notion de match à domicile compte moins. Les joueurs tentent plus en déplacement, comme l'indique l'augmentation du nombre de victoires à l'extérieur (NDLR : 29 en 15 journées). Et, surtout, l'instauration du point de bonus pousse les équipes à se livrer de plus en plus. Les matches sont disputés jusqu'à la dernière seconde et le spectacle s'en ressent. Ces points de bonus ont vraiment énormément apporté...

L'engouement populaire (NDLR : 6925 spectateurs par match en moyenne) doit vous réjouir.
Cet engouement commençait à se dessiner la saison dernière mais le passage en poule unique, en rendant la compétition plus lisible, l'a effectivement renforcé. De plus en plus de gens s'intéressent à notre sport.

Mais, après dix premières journées d'affilée, l'enchevêtrement du Top 16 avec la Coupe d'Europe et la tournée du XV de France a replongé le championnat dans le flou. Ces problèmes de calendrier sont-ils insolubles ?
C'est l'éternel combat de la Ligue. Depuis six ans, on se bat pour vraiment dissocier les compétitions. On va intensifier cette pression. On veut être entendu !

En novembre, la LNR a obtenu gain de cause auprès de l'IRB, la Fédération internationale, concernant la période réservée aux test-matches. Avez-vous l'impression d'être enfin entendu ?
Entendu, je ne sais pas. Respecté, je pense... Maintenant j'espère qu'en 2005 le rugby professionnel sera enfin représenté à l'International Rugby Board. Il est grand temps que l'IRB nous considère, nous écoute. L'IRB défend sa vision et ne veut pas partager son pouvoir. Mais le secteur amateur ne peut plus diriger le secteur professionnel. L'avancée du professionnalisme est inéluctable ! Quand la marée monte, si on ne bouge pas, on finit par se noyer. Les dirigeants de l'IRB vont finir par comprendre qu'il vaut mieux avancer avec la marée que se noyer...

Autre conflit récurrent, celui qui oppose la Ligue et la Fédération sur la mise à disposition des joueurs. Le président de la FFR, Bernard Lapasset, a annoncé des journées de stage supplémentaires à partir de 2006, une trêve du championnat de juillet à octobre 2007...
Ces annonces ne sont pas prises en considération par la Ligue car Bernard Lapasset a communiqué trop tôt. Ces points feront l'objet de négociations que nous entamerons début 2005. Personne ne peut douter de notre volonté de tout mettre en oeuvre pour conquérir la coupe du monde en 2007 mais, j'insiste, rien ne peut être décidé sans que la Ligue n'ait été concertée ! Il est inadmissible que la Fédération nous mette ainsi la pression. Les clubs, donc la Ligue, sont bien décidés à ne plus se laisser faire.

Après la déroute du XV de France face à la Nouvelle-Zélande (45 à 6), Bernard Laporte a regretté que les clubs ne soient pas totalement au service des Bleus...
Ça me fatigue. Moi, je ne suis pas là pour polémiquer mais pour construire le rugby professionnel... dont l'équipe de France fait partie. Sans clubs, il n'y a pas d'équipe de France. Tout le monde ferait mieux de tirer dans le même sens. Je ne remets pas en cause les choix de Bernard Laporte. Qu'il ne remette pas en cause ceux des clubs.

Quel commentaire vous inspire le «crédit illimité» octroyé par Bernard Lapasset à Bernard Laporte ?
(Espiègle.) Financièrement, tant mieux pour lui. (Rires.) S'il le dit, c'est que c'est vrai...

Bernard Lapasset a été réélu pour quatre ans à la tête de la FFR. En février prochain, briguerez-vous à votre tour un nouveau mandat à la tête de la LNR ?
Je n'ai pas encore pris ma décision. Je me déterminerai après avoir consulté un certain nombre de personnes. Je suis dans une phase de concertation. Je ne suis pas un salarié du rugby français. J'ai mes affaires à côté (NDLR : un centre de thalasso à Hendaye, un Relais & Châteaux à Anglet, une ligne de vêtements). Il faut pouvoir tout gérer. J'ai besoin de peser le pour et le contre avant de me décider.

Canal + vient d'acheter les droits de la Ligue1 de football pour 600 millions d'euros par an. Ce chiffre vous fait-il rêver ?
Pas du tout ! La moitié, voire plus, des budgets des clubs de football est tributaire des droits télé. Si demain ces droits diminuent, les clubs seront touchés de plein fouet. Le rugby a trouvé sa place, celle de deuxième sport télévisuel. Il est devenu incontournable après le football. Il faut asseoir cette position en restant indépendant. (Sourire.) Mais j'espère quand même que les droits du rugby (NDLR : Canal + débourse 19,5 millions d'euros par saison pour le Top 16) vont augmenter...

Propos recueillis par David Reyrat
"

_________________
Serge BLANCO sur le Figaro SmileyDj Le Blanc est bleu si le Bleu devient Blanc ... ou l'inverse. Serge BLANCO sur le Figaro SmileyDj
Revenir en haut Aller en bas
supertomate
Joue en Promot° H.
000000-----------
supertomate

Masculin
Nombre de messages : 460
Age : 49
Supporter(trice) : Bo
Date d'inscription : 19/11/2004

Serge BLANCO sur le Figaro Empty
MessageSujet: Re: Serge BLANCO sur le Figaro   Serge BLANCO sur le Figaro EmptyJeu 30 Déc 2004 - 14:07

Rien à dire de plus. Méga rigolade
Quel talent, quel orateur Bravissimo Championissimo
Merci à la rédaction du Figaro de ne pas avoir citer le BO dans les autres affaires de Blanco Gne Gna Gna
Et bon ça m' etonnerait pas mal que je sois consulté, mais j'aimerais bien qu 'il passe la main et qu' il revienne à la maison.
Nous serions juste ainsi le club de l' ex-président de la ligue.
Se serait un gros progrés.

_________________
Nous sommes tous dans le caniveau, mais certains d' entre nous regardent les étoiles.
Revenir en haut Aller en bas
Squalito
Joue en 5ème Série
0----------------
Squalito

Nombre de messages : 31
Supporter(trice) : Issoire
Date d'inscription : 20/11/2004

Serge BLANCO sur le Figaro Empty
MessageSujet: Re: Serge BLANCO sur le Figaro   Serge BLANCO sur le Figaro EmptyJeu 30 Déc 2004 - 14:19

Des problèmes de conscience Supertomate ? Méga rigolade
Revenir en haut Aller en bas
supertomate
Joue en Promot° H.
000000-----------
supertomate

Masculin
Nombre de messages : 460
Age : 49
Supporter(trice) : Bo
Date d'inscription : 19/11/2004

Serge BLANCO sur le Figaro Empty
MessageSujet: Re: Serge BLANCO sur le Figaro   Serge BLANCO sur le Figaro EmptyJeu 30 Déc 2004 - 14:55

Squalito a écrit:
Des problèmes de conscience Supertomate ? Méga rigolade

Conscience, tout de suite les gros mots.
Non, juste un peu de lassitude.

_________________
Nous sommes tous dans le caniveau, mais certains d' entre nous regardent les étoiles.
Revenir en haut Aller en bas
Squalito
Joue en 5ème Série
0----------------
Squalito

Nombre de messages : 31
Supporter(trice) : Issoire
Date d'inscription : 20/11/2004

Serge BLANCO sur le Figaro Empty
MessageSujet: Re: Serge BLANCO sur le Figaro   Serge BLANCO sur le Figaro EmptyJeu 30 Déc 2004 - 15:39

Bah je te comprends, les supporters agenais en ont souffert longtemps et les tarbais ont leurs lots de sarcasmes. on fait la paix
champomy
Revenir en haut Aller en bas
supertomate
Joue en Promot° H.
000000-----------
supertomate

Masculin
Nombre de messages : 460
Age : 49
Supporter(trice) : Bo
Date d'inscription : 19/11/2004

Serge BLANCO sur le Figaro Empty
MessageSujet: Re: Serge BLANCO sur le Figaro   Serge BLANCO sur le Figaro EmptyJeu 30 Déc 2004 - 18:56

Squalito a écrit:
Bah je te comprends, les supporters agenais en ont souffert longtemps et les tarbais ont leurs lots de sarcasmes. on fait la paix
champomy
Le problème est que le stade du sarcasme est trés largement dépassé.
Aprés ce que j' ai lu sur un forum, je vais rester flou tant que j' aurais pas refroidi et parce que je ne veux pas mettre tous les supporters de ce club dans le même panier, bin c' est plus de la lassitude, c' est de l' ecoeurement.

_________________
Nous sommes tous dans le caniveau, mais certains d' entre nous regardent les étoiles.
Revenir en haut Aller en bas
DonBilly
Joue en Division H.
0000000----------
DonBilly

Masculin
Nombre de messages : 536
Age : 133
Supporter(trice) : Paris, France
Date d'inscription : 09/12/2004

Serge BLANCO sur le Figaro Empty
MessageSujet: Re: Serge BLANCO sur le Figaro   Serge BLANCO sur le Figaro EmptyVen 31 Déc 2004 - 8:49

supertomate a écrit:
Squalito a écrit:
Bah je te comprends, les supporters agenais en ont souffert longtemps et les tarbais ont leurs lots de sarcasmes. on fait la paix
champomy
Le problème est que le stade du sarcasme est trés largement dépassé.
Aprés ce que j' ai lu sur un forum, je vais rester flou tant que j' aurais pas refroidi et parce que je ne veux pas mettre tous les supporters de ce club dans le même panier, bin c' est plus de la lassitude, c' est de l' ecoeurement.

C'est le traditionnel syndrome du chouchou, j'ai l'impression d'y avoir été confronté depuis le Cours Préparatoire à l'école primaire et ça remonte à loin, à l'époque il devait bien y avoir 80 clubs en première division.

Sur un sujet différent, le Figaro et Blanco reviennent sur l'histoire des calendriers Top16, HEC, Tournoi et tournées. En foot c'est comme ça depuis des décennies et tout le monde s'y est fait pourquoi pas eu Rugby? Est ce que le problème n'est pas plutôt la différence d'organisation entre le Nord et les SANZAR (Afrique du Sud, Nouvelle-Zélande et Australie) où ce sont les fédérations qui sont professionnelles et qui règlent tout? Les joueurs pros sont salariés des fédérations et donc elles ont réglé le calendrier selon les besoins de Murdock, S14 suivi des Tri Nations, puis les Tournées. Les championnats domestiques (la Coupe des provinces et la coupe Currie) précèdent les tournées.

Ce que je veux dire c'est que c'est cette différence qui pose des problèmes. Est ce que le père Blanco est préparé à voir les clubs à l'arrêt pendant 3/4 mois? Ceci est mieux réparti avec l'entrelacement des compétitions.

Tant qu'à faire je préfère un calendrier organisé comme dans le sud mais je pense que ce n'est pas aussi simple que ça, car dans ce cas les clubs morfleront. On le voit bien avec les tentatives d'organisation de l'IRB et qui ont fait sortir la LNR de ses gongs.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Serge BLANCO sur le Figaro Empty
MessageSujet: Re: Serge BLANCO sur le Figaro   Serge BLANCO sur le Figaro Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Serge BLANCO sur le Figaro
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rugby et Compagnie :: *** Manifestations Ovales *** :: Tout savoir-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser