La famille du Rugby, vivre sa passion .. c'est 'Rugby et Compagnie'
 
AccueilGalerieRechercherS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
ASOS : code réduction -15% cumulable avec la promo jusqu’à -50%
Voir le deal

 

 L'oeil de Bénézech a la treve...

Aller en bas 
AuteurMessage
peg'
Joue en Fédérale 3
00000000---------
peg'

Féminin
Nombre de messages : 763
Age : 44
Supporter(trice) : Grenoble
Date d'inscription : 16/11/2004

L'oeil de Bénézech a la treve... Empty
MessageSujet: L'oeil de Bénézech a la treve...   L'oeil de Bénézech a la treve... EmptyLun 2 Jan 2006 - 14:57

L'oeil de Bénézech

Avec le Stade Toulousain, champion d'automne, et ses deux grands rivaux, Biarritz et le Stade Français, en embuscade, le Top 14 illustre bien les forces en présence à mi-parcours. «Sur ces dernières saisons, Toulouse, Paris, Biarritz et Perpignan sont légèrement au-dessus des autres équipes,» relève Laurent Bénézech. Après les matches aller, notre consultant dresse donc un bilan du nouveau championnat, plus accessible pour les non spécialistes et intéressant à tous les niveaux du classement.


«Laurent Bénézech, quel bilan dressez-vous à mi-championnat ?
Le Top 14 dont c'est la première édition semble faire l'unanimité. Plus de spectateurs dans l'ensemble des stades, des matches plutôt enthousiasmants et une compétition qui est intéressante à tous les niveaux du classement ! Le rugby semble maintenant entrer dans l'âge adulte en proposant un championnat facile à comprendre du grand public et suffisamment attractif pour les non spécialistes. A 2 ans de la Coupe du Monde en France, c'était essentiel et le challenge est en passe d'être gagné ! Si l'on entre plus précisément dans le cour de la compétition, je n'ai aucune idée de qui sera Champion de France ou quelle équipe ne se qualifiera pas pour la Coupe d'Europe entre Clermont, Bourgoin, Castres entre autre ! C'est plutôt bon signe.

Les trois grosses cylindrées, le Stade Toulousain, Biarritz et le Stade Français, sont déjà dans les quatre premiers. Ces clubs sont-ils indéboulonnables ?
Le Stade Toulousain et le Stade Français sont les deux clubs qui ont le plus construit autour de leur équipe, ils sont structurés, ont des politiques à plus ou moins long terme, un potentiel de supporters et sympathisants importants, c'est donc normal que les résultats sportifs suivent et que ces deux équipes dominent le rugby français. Biarritz sans avoir toutes ces qualités a réussi à bâtir une équipe de haut niveau notamment grâce à deux entraîneurs parmi les meilleurs français, Patrice Lagisquet et Jacques Delmas, et un effectif riche en qualité et en quantité. Mais si ces trois clubs dominent le championnat depuis quelques saisons, c'est aussi dû aux ratés de quelques autres équipes comme Clermont ou Perpignan dont les moyens pour la première citée sont quasiment équivalents et les résultats sportifs pour la deuxième (finale Coupe d'Europe 2003 et championnat 2004) ne sont pas loin non plus !

Quelle équipe vous a surpris ?
Etant censé être un bon consultant, je dirai aucune ! Et ceci est d'autant plus vrai que le classement à mi-parcours reflète assez correctement la valeur des équipes. Sur ces dernières saisons, Toulouse, Paris, Biarritz et Perpignan sont légèrement au-dessus des autres équipes. Clermont et Castres tentent de reconstruire une équipe capable de disputer les quatre premières places, Bourgoin de continuer à jouer les premiers rôles, tandis que Brive et Agen manquent encore de constance et de densité dans leur jeu pour se situer au niveau des meilleurs. Ensuite, de Narbonne à Toulon en passant par Montpellier, Bayonne et Pau, l'objectif est de rester parmi les meilleurs clubs français avec la possibilité régulièrement de jouer un beau rugby et de surprendre des gros calibres à domicile. Les phases retour vont justement être excitantes pour voir si l'une de ces équipes va se surpasser pour dépasser son potentiel théorique ou au contraire connaître une mauvaise dynamique et se situer en deçà. Par exemple, est-ce que Bourgoin et Clermont seront capables d'aller gagner un match référence à l'extérieur qui les ramènerait dans le Top 4 ou Narbonne qui a un parcours retour plutôt difficile, pourra éviter une dynamique négative qui les placerait en situation difficile ?

Au niveau individuel, avez-vous remarqué l'éclosion de certains talents ?
Oui, bien sûr. Il y a à la fois les jeunes qui découvrent le championnat avec plein d'envie et montre leur potentiel comme Forrestier à Castres, Nicolas Laharrague et Naulu à Perpignan, Drodz à Brive, Ahitaiolo et Culine à Agen, Lespinas à Montpellier, Vigouroux et Malzieu à Clermont, Noirot à Biarritz, Messina, Marchois et Parisse à Paris ou Pierre et Cabello à Bourgoin. Et puis il y a ceux qui confirment au niveau international tout le bien que l'on pense d'eux en championnat comme Dimitri Szarzewski, Rémy Martin, Yannick Nyanga, Jean-Baptiste Ellisalde, Jamie Cudmore, Omar Hasan, Rodrigo Roncero,. Et j'en oublie !

Sur un plan technique, le niveau d'ensemble des équipes du Top 14 vous semble-t-il en progression ?
C'est surtout le peu de différence entre les équipes qui m'a marqué. Même dans les matches où le score final est largement favorable à une équipe, la différence ne s'est généralement faite que dans le dernier quart d'heure, preuve que le niveau s'est resserré avec le passage à 14 clubs ! L'autre vraie progression est que les joueurs commencent à assimiler le fait que les fautes pénalisent lourdement leur équipe et donc en font moins ! Ce qui, combiné avec les points de bonus, donne des matches plus attrayants à suivre car à la fois les équipes cherchent à produire du jeu et les défenses ne cherchent pas systématiquement à faire faute.

Dans le bas du tableau, on retrouve Pau et Toulon. Pensez-vous que ces deux formations sont déjà condamnées ?
C'est vrai que depuis les premières journées ces deux équipes n'ont pas quitté les deux dernières places. Néanmoins, Montpellier, Bayonne et peut-être Narbonne restent à portée et la lutte va encore être serrée. La journée du 28 janvier va d'ailleurs à ce sujet être décisive. Ces cinq équipes reçoivent toutes une équipe du haut du tableau. Les rares qui arriveront à gagner ce jour-là auront fait un grand pas vers le maintien !!!

Quelles sont les équipes qui vous paraissent les mieux armées pour les matches retour ?
Castres, Clermont et Bourgoin ont un parcours retour intéressant qui leur offre la possibilité d'aller gagner plusieurs matches à l'extérieur chez des clubs moins bien classés et de battre les autres à domicile. Celui qui réussira un sans faute se garantirait une place dans les quatre premiers car du coup Toulouse, Perpignan, Biarritz et Paris devraient logiquement perdre des points en cours de route face à la difficulté de leurs calendriers respectifs !»

Propos recueillis par Sophie DORGAN
Revenir en haut Aller en bas
 
L'oeil de Bénézech a la treve...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rugby et Compagnie :: *** Manifestations Ovales *** :: Tout savoir-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser