La famille du Rugby, vivre sa passion .. c'est 'Rugby et Compagnie'
 
AccueilMembresGroupesCalendrierGalerieRechercherFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Atelier avants

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
duddu
Joue en 5ème Série
0----------------
avatar

Nombre de messages : 19
Age : 51
Date d'inscription : 22/11/2007

MessageSujet: Atelier avants   Mer 28 Nov 2007 - 10:58

Bonjour

Les ateliers avants concernent les spécificités du jeu des avants : toutes les phases de contacts (voir fiche contacts) mais aussi les touches et les mêlées .

LES TOUCHES :
Une des phases de jeu des plus délicates à travailler tant les paramétres de réussite dépendent de tant de choses : du lanceur ,du sauteur ,des soutiens ,duel en l'air ,duel au sol .
Le lanceur est habituellement le talonneur mais des systémes utlisent parfois le 9 aussi (broncan surtout est un adpete de ce lanceur).
Les touches peuvent être trés variées et toutes doivent être travaillées à l'entrainement: complétes / incomplétes , fixes / mobiles ,Avec ou sans verrouilleur ,lancés spontanés aprés observation défense, déviation en l'air ou changement d'axe dés le sol.

1)LANCEUR :
Le lanceur : nécessité d'une technique de prise de balle , pour puissance et précision , timing.
La puissance se travaille en jouant sur la distance ,la position des appuis , la force du gainage (dos - abdos) et la force des bras .
La précision se travaille par la quantité et le choix multiple de cibles .
La prise de balle doit être si possible à deux mains (les lanceurs une main comme Ibanez sont rares ) ,permettre de vriller la balle pour lancer un tir puissant et tendu.
La qualité des appuis au sol : pieds paralléles ou pieds de la main lanceuse devant ,tout dépend du joueur et ici seul sonconfort est à rechercher .il se positionne comme il le sent .
Les coudes doivent être serrés pour éviter déperdition de puissance et bonne transmission de la force mais aussi la précision : ce sont les coudes qui servent de viseur en quelques sortes (surtout chez les débutants) et qui doivent "encadrer" la cible choisie .
La notion de repére est aussi trés importante chez le lanceur : en l'air point de répéres alors il fautr s'en trouver et en général c'est un point dans les tribunes qui sert de répére pour la trajectoire du ballon en deuxiéme et troisiéme zone (deuxiéme et troisiéme sauteur ,le premier sauteur étant un tir plus tendu ).

2)LE SAUTEUR :
Le sauteur doit maitriser la technique de saut et pour cela doit commencer à sauter en position fixe sans déplacement : on saute mieux en appuis deux pieds donc priorité appuis deux pieds ,puis pendant le saut avoir absolument orteils tendus vers le sol ==>cela permet gainage supplémentaire et écite les mouvements excessifs des jambes qui peuvent géner les soutiens ., gainage ,bras tendus 45 degrés pour permettre ramener balle et protéger balle dans les airs .
En général le premier sauteur commande le saut (c'est à dire qui'l saute et le talon lance) alors qu'en deuxiéme troisiéme zones c'est le lanceur qui lance et les sauteurs qui agissent en second.
Dans le premier cas le lancere est tendu , dans la deuxiéme lobbé : dans le premier cas le premier sauteur saute devant , en premier dans le deuxiéme cas il peut bouger , devant ,derriére .
Un premier sauteur aussi , mais l'utilité est moindre malgré tout .
On dit que le premier sauteur doit léger et habile (pas forcément grand) alors que le second doit être plus grand et tout aussi habile .
Le sauteur c'est un maillon important ce la chaine car il est le garant de la bonne prise de balle (éviter la déviation à une main qui attire plus d'emmerdes que de réussites) et de son retour ausol dans de bonnes conditions .
Pour dévier la balle en l'air , utiliser le geste dit "colle" utilisé au volley .Ne pas fléchir les bras (si le ballon se retrouve derriére votre tête facilité pour l'autre sauteur de vous pourir la balle) mais au contraire garder les bras tendus: la déviation se fait par travail des poignets ,pas des bras .De haut en bas ,vive , et tendue.
Possiblité de la travailler au sol sans saut : juste le travail des bras ,puis aprés cette phase analytique ,travail en réalité de saut et de préhension.

3)LES SOUTIENS :
Traditionnellement les piliers mais de plus en plus les deuxiémes lignes ,et de maniére générale tout joueur grand et puissant pour pouvoir gagner en hauteur de levage (voir piliers blacks).
Demande beaucoup de vivacité (pour soutenir au moment de la flexion) et de technique : on léve pas , enfin pas totalement ,avec les bras mais avec les cuisses .Le départ doit se faire en position squatt ,cuisses quasi paralléles au sol , ce sont elles qui impulsent et donnent vitesse et puissance au sauteur .
Cela demande coordination, connaissance des sauteurs de l'"équipe (chacun a tjours ses petits trucs) et vivacité de déplacement .
La geste de soutien doit se finir en l'air bras tendus ,et au sol en protection du sauteur pour éviter toute intrusion de bras qui pourrait pourir la tansmission du ballon .
Le soutien est le premier protecteur du sauteur au sol .
Le soutien arriére prend position avec ses pouces sous les fessiers de son sauteur , le soutien avant serre les jambes et aide à la propulsion du sauteur ; le soutien de derriére donne force et puissance ,le soutien de devant donne force et direction de saut .
Deux techniques différentes , deux techniques essentielles .

3)PROTECTION DU BALLON :
Une fois le sauteur redescendu la protection de la balle se fait comme dans tout mouvement ballon porté , les protecteurs latéraux et le preneur de balle étant définis à l'avance lors de la combinaison pour gagner en temps et disponibilité de jeu .

Le deuxiéme atelier spécifique devant est la mêlée .

LA MELEE :
Plusieurs phases ,outre la technique individuelle au poste , dans une mêlée :
a)La construction et la formation de la mêlée.
b)les appuis et les liaisons , positions dos et cuisses ,angles entrainant force de poussée et direction de poussée .
c)L'impact.
d)L'entrée et la sortie du ballon
e)Effort collectif de poussée
f) apprendre aux muscles à travailler de maniére différentes : concentrique quand la mêlée avance ,excentrique quand la mêlée recule ,isométrique quand pousse mais n'avance pas .

Pour travailler la technique au poste et le collectif le meilleur moyen est de fractionner ses ateliers selon le vieil adage anglo saxon whole-part-whole ou part-whole-part (whole= collectif ,part = partie de la mêlée).
Pas plus de 40 mêlées par semaine pour les séniors ,30 % au joug ,30 % en opposition et 30 % en "ligne par ligne ou poste par poste=part").
De maniére simplifiée le pilier droit , axe principal la mêlée , doit abaisser son pilier gauche pour pourir entrée du ballon si mêlée défensive ou l'empêcher de pousser (on ne pousse pas bien le dos rond ) si introduction est sienne.Le pilier gauche doit donc tenir son vis à vis plus haut de maniére à pouvoir exercer une pression sur sonsternum pour l'empêcher de pousser et de respirer convenablement .
Le pilier droit doit partir en léger déséquilibre pour mieux tomber et plus vite sur son pilier gauche .
Les piliers ont leurs épaules intérieures visibles ,devant celle du talonneur et non pas derriére lui .
Et une mêlée s'engage à 8 pas à 6 ou 7 : c'est tout le monde qui rentre en mêlée en même temps ,dans un même timing de transmission des forces .

a))La construction et la formation de la mêlée.
C'est la spécialisation des postes ,se travaille en collectif , poste par poste ! premiére ligne ,deuxiéme ligne ,troisiéme ligne .Le but du jeu est d'"être prêt ensemble ,de maniére confortable mais forte pour s'engager .
Je préconise d'être d'être prêt les premiers pour choisir ses emplacements et distances d'impacts.

b)les appuis et les liaisons , positions dos et cuisses ,angles entrainant force .
Se travaille joueurs par joueurs ,lignes par lignes , puis le tout ensemble .On essaiera de montrer et de faire comprendre au joueur comment et pourquoi il doit se positionner de telle maniére puiis de l'insérer dans un collectif.
Les liaisons : serrées , soudées ,ont une forte influence sur la l'axialité de la poussée : faire bloc c'est être fort ,être fort c'est souvent gagner l'impact.
l'impact est une question de vitesse d'entrée , de position d'entrée et de liasions entre joueurs et avec adversaires .

c)L'impact :
Le plus déterminant pour sentir et savoir si on est l'aise ,fort ou pas .
Gagner l'impact c'est souvent voir tjours gagner la mêlée
On doit rentrer le plus vite possible : d'ou l'importance du travail des cuisses mais surtout de sentir le déséquilibre qui permet de gagner en vitesses (comme les sprinters).

d)L'entrée et la sortie du ballon
Talonner avec la troisiéme jambe (la plus prés de l'entrée ) ou la quatriéme (la plus loin) demande des qualités différentes ,souvent des appuis différents et parfois des liaisons différentes .
Le talonneur ne doit pas être serré ,mais son torse doit pouvoir bouger latéralement.
Il tient ses piliers à leurs maillots ,pas au niveau de leurs épaules (trop haut) mais plutôt au niveau de leurs aisselles .
Ses appuis(pied qui talonne non compris) sont en lignes ,alignés avec ceux de ses piliers ,son bassin aussi (ce qui fait que ce n'est pas bien grave la différence de taille entre talonneurs et piliers, c'est juste une question de travail et de confort).
C'est chacun qui le sent ,le tout étant de réussir 100 % de sorties propres et exploitables ,surtout avec les nouvelles régles qui vont voir les lignes de trois quarts reculer cinq métres aprés .
La sortie du ballon conditionne la rapidité de la passe et la rapidité du mouvement annoncé .
C'est le 8 qui est le garant de cette sortie ,et il peut se placer selon les cas entre deuxiémes et troisiémes lignes sur le coté ,soit entre deuxiémes lignes .
De même selon le mouvement annoncé la mêlée pourra tourner (même si cela est interdit) pour garantir une protection accrue du ballon et de sa sortie ,ralentir l'arrivée du troisiéme ligne sur lui ).

e)Effort collectif de poussée
f) apprendre aux muscles à travailler de maniére différentes : concentrique quand la mêlée avance ,excentrique quand la mêlée recule ,isométrique quand pousse mais n'avance pas .
Comme cela l'indique cela se travaille en collectif total (tout le pack) ou partiel (sans la troisiéme ligne) , en joug ou en opposition (équilibrée = égalité de pousseurs ,ou déséqulibrée =inégalité).

La mêlée est donc une phase qui demande autant de travail au poste qu'en collectif ,autant de maitrise de la technique individuelle au poste que collective en poussée et impact .
A ne pas négliger : une mêlée qui avance c'est une équipe qui est forte et un pack adverse qui s'use dans des efforts de résistance et qui de fait courre ,saute et plaque moins vite .

Kisss
PS: Merci de rajouter tout ce que vous jugerez nécessaire de rajouter !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olskok
Joue en Promot° H.
000000-----------
avatar

Masculin
Nombre de messages : 429
Age : 29
Supporter(trice) : SF, Munster et RM92, RCLG93
Date d'inscription : 29/04/2007

MessageSujet: Re: Atelier avants   Mar 11 Nov 2008 - 0:53

Il y'a aussi le combat en général. On fait travailler 2 packs en opposition, le but étant de travailler les phases de contact et le soutien. On commence avec une équipe qui défend avec les boucliers, l'équipe offensive doit venir au soutien et libérer la balle le plus rapidement possible, l'adversaire ne joue pas le ballon.

Ensuite, on part sur des ballons portés, l'attaquant doit percuteren protégeant son ballon au maximum. Ensuite le premier soutien arrache le ballon et met la tête. Le but étant que les soutiens arrivent en "épi" et arrachent le ballon à chaque fois pour l'éloigner. Ensuite, l'équipe adverse pourra contester les ballons et l'attaque désaxera les mauls.

Pour finir, le combat au sol. L'attaquant percute et passe au sol, la défense doit gratter le ballon en restant sur ses appuis et l'attaque doit déblayer en poussant ou en relevant (interdiction d'écrouler) les défenseurs ancrés dans le ruck pour les en sortir puis liberer un ballon qui sera exploité en pick&go ou en passes courtes pour reprendre sur ces mêmes phases.

La réception des renvois se fera en opposition, l'équipe qui tape devra mettre la pression, tenter de récupérer le renvoi et gêner la relance, l'équipe attaquante devra apporter rapidement un soutien au joueur qui réceptionne pour libérer une balle propre pour les 3/4 par une passe en pivot par exemple, en passant par le sol ou par un maul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Atelier avants
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ateliers avants
» béquille d'atelier mono bras
» scan revue technique d'atelier 250 etz
» Béquille atelier standard arrière
» qui dit restauration dit Atelier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rugby et Compagnie :: *** Secteur Technique *** :: L'entrainement, Les phases de jeu, Le match, L'adversaire ..-
Sauter vers: